Campagnes

Les campagnes de la CNE Non Marchand


Pour une impression optimale des documents, nous vous conseillons de respecter ces 3 étapes : ouvrir le document avec Chrome, le télécharger sur votre ordinateur et ensuite lancer l'impression.

Le printemps du Non Marchand bloqué en Région wallonne

Face à l’inertie du gouvernement wallon, le non marchand continue à se mobiliser.
Le gouvernement doit sortir du bois et prendre en considération la pénibilité du travail dans les secteurs non marchands. Tout le monde sait que la qualité des services à la population dépend prioritairement des conditions de travail des professionnels des services.

Le printemps du Non Marchand c’est parti

100 jours pour un accord Non Marchand !

Après la manifestation du 24 novembre et ses 20.000 participants
Après l’action au cabinet De Block le 22 décembre
Après le dépôt de milliers de cartes de vœux le 23 janvier…
 
Des contacts avec les partenaires sociaux ont bien été prévus, mais les étapes préliminaires à la négociation (exposé des revendications, chiffrages…) sont particulièrement lentes.
A la Région wallonne, c’est l’immobilisme le plus complet !
 
Nous voulons des accords Non Marchand avant l’été.
TOUTES et TOUS à Bruxelles (gare du Nord) le 21 mars à 10h30 pour le crier haut et fort

 
Les tracts pour mobiliser les collègues et autour de vous

En 2017, on veut un accord Non Marchand !

La manifestation du 24 novembre, malgré les 20.000 participants, n’était qu’une première étape. Les politiciens sont restés assez sourds aux revendications des travailleurs du secteur.


Qu’à cela ne tienne, nous leur répéterons autant qu’il le faudra, jusqu’à être entendus.

En cette fin d’année, nous lançons une campagne carte postale avec un seul vœu pour 2017 : obtenir un accord Non Marchand

  • La carte en support papier est à faire signer par un maximum de travailleurs, citoyens, bénéficiaires… et à remettre à la CNE.
Toutes les cartes signées seront déposées chez les politiciens (ministres et présidents de partis) le 23 janvier lors d’une action de militants.
La version photocopiable ici. Enregistrez-la sur votre ordinateur, puis imprimez, et faites signer sans modération.

Nous l’ajouterons aux cartes postales papier. 

  • La carte en support électronique peut, en plus (pas à la place de), être envoyée aux ministres et présidents de partis.
Procédez comme suit :
  1. Cliquer pour ouvrir le mail
  2. Copier les adresses et les coller en Cci (charles.michel@premier.fed.be ; info@peeters.fed.be ; info.maggiedeblock@minsoc.fed.be ; rudy.demotte@gov.cfwb.be ; greoli@gov.cfwb.be ; jeanclaude.marcourt@gov.wallonie.be ; marie-martine.schyns@gov.cfwb.be ; rachid.madrane@gov.cfwb.be ; andre.flahaut@gov.cfwb.be ; isabelle.simonis@gov.cfwb.be ; paul.magnette@gov.wallonie.be ; info@maxime-prevot.be ; eliane.tillieux@gov.wallonie.be ; christophe.lacroix@gov.wallonie.be ; info@vervoort.irisnet.be ; info.gosuin@gov.brussels ; info.fremault@gov.brussels ; info.vanhengel@gov.brussels ; elio@dirupo.be; benoit.lutgen@lecdh.be; olivier@chastel.org ; zakia.khattabi@ecolo.be ; patrick.dupriez@ecolo.be)
  3. Copier et coller "En 2017, on veut un accord Non Marchand !" dans « objet du mail»
  4. Ajouter la carte dans le corps du mail (copier puis fusionner la mise en forme - ou enregistrer l'image puis insertion image)
  5. Voici une idée ce que ça donne concrètement 
  6. Envoyer le tout

A vos stylos et ordinateurs !

Manifestation nationale NM du 24 novembre 2016

Le secteur Non Marchand s'est organisé fin des années nonantes et c'est en 2000 que les premiers accords pluriannuels ont été négociés. 
Depuis, beaucoup d'actions et de mobilisations ont permis des avancées importantes pour les travailleurs de tous les secteurs NM
De nouveaux accords Non Marchand sont indispensables pour garantir des moyens suffisants pour assurer des services de qualité à la population.

Tous en grève et à Bruxelles le 24 novembre pour la manifestation nationale du Non Marchand (10h30 Gare du Nord) pour de meilleures conditions de travail et refuser l'austérité.
Pour les infos pratiques (lieux et heures de départ dans les régions) prenez contact avec votre secrétariat régional 

Professionnel de la Santé… La Ministre De Block s’occupe de vous !

En grande pompe, il y a quelques jours, la Ministre Maggie De Block a lancé une « consultation populaire » sur les professions de santé, à travers l’annonce d’une réforme de l’Arrêté n°78 relatif à l’exercice des professions des soins de santé.

Fin septembre, elle a présenté les grandes lignes de sa réforme, en proposant à chacun de réagir via le site http://ar78.be/contact.html

Dans les faits, les modifications proposées l’ont été sans aucune concertation avec vos représentants syndicaux.
Et pourtant, elles touchent à de nombreux aspects de votre pratique professionnelle :
  • Autonomie
  • Responsabilité/contrôle/sanctions…
  • Relations avec le patient
  • Relations avec les autres professionnels

Nous ne pouvons que constater que, dans ce cadre comme dans de nombreux autres, la Ministre De Block ignore totalement vos représentants syndicaux.
Nous l’avons interpellée officiellement.
Mais si comme nous, vous considérez qu’elle doit se concerter avant de lancer un tel processus, envoyez lui un message à info.maggiedeblock@minsoc.fed.be

Vous pouvez copier/coller le texte suivant :

Madame la Ministre,
Concerne : révision de l’A.R. n° 78
Par la présente, je tiens à vous faire part de ma désapprobation sur le fait que vous ayez initié une réforme de l’A.R. 78 relatif aux professions de santé sans aucune concertation avec les organisations syndicales représentatives des professionnels de santé.
Vous savez pourtant qu’une telle révision aura des conséquences importantes sur les pratiques et sur les conditions de travail de ces personnels.
Je vous demande donc d’entamer une réelle concertation avec les organisations représentatives des travailleurs de la santé (et pas seulement avec les syndicats de médecins et les associations professionnelles corporatistes).
Je vous prie d’agréer, Madame la Ministre, l’assurance de ma haute considération.
Nom :
Prénom : 


N’hésitez pas à diffuser largement l’information à vos collègues (voir le tract en pdf)

Avec la CNE,

votre avenir professionnel est défendu !