Ryanair joue avec le feu

Ce vendredi 28 septembre, Ryanair va être confronté à la plus grande grève européenne jamais vue. Malgré cela, la compagnie aérienne continue à vendre des tickets pour cette date et ne répond pas aux interrogations des ses clients désorientés qui avaient déjà un billet pour cette date.

Cette situation ne fait que nous renforcer dans notre opinion que Ryanair ne respecte rien :
  • ni ses travailleurs qu’elle exploite et méprise de manière scandaleuse.
  • ni les législations qu’elle bafoue en toute impunité.
  • ni ses clients qu’elle va laisser en plein désarroi en annulant leurs vols à la dernière minute sans leur donner l’opportunité de trouver une alternative suite à l’annulation (prévisible) de leurs vols.
Mais cette fois, Ryanair va encore plus loin et commence à dévoiler la perversion dont son modèle est capable. En effet, nous sommes persuadés que Ryanair va monter les passagers contre leurs travailleurs en créant des tensions entre eux ce vendredi 28 septembre.

Cette situation est totalement irresponsable et nous demandons à chaque autorité compétente d’y faire attention. Nous leur demandons de demander à la compagnie de prendre ses responsabilités face à cette situation dans l’intérêt de tous. Nous leur demandons également d’être attentives aux manigances irrégulières que Ryanair va sans doute essayer de prendre pour casser cette grève inévitable, en transférant, par exemple, de manière illégale du personnel d’autres bases.

Nous estimons que cette grève européenne est parfaitement légitime. Chacun doit y jouer son rôle:
  • Les travailleurs doivent pouvoir exprimer leurs mécontentement en toute liberté.
  • Ryanair doit les écouter et les comprendre, mais aussi respecter ses clients.
  • Les autorités doivent faire en sorte que les législations soient respectées, et aussi éviter les débordements dans les aéroports ce vendredi.
Ce communiqué de presse " Ryanair joue avec le feu " est également disponible en pdf