Rien ne va plus au Logement Molenbeekois

« On pensait trouver quelques cadavres dans les placards, on a découvert un cimetière » telle est l’expression qui a conduit à la grève illimitée déclenchée ce jour au sein du logement Molenbeekois.

Les travailleurs du logement Molenbeekois excédés par les discours incohérents et la non transparence dans la gestion globale de cette société, ont appelé à une grève illimitée à partir de ce 1er février 2019.

Pour rappel, le 21 janvier, la presse a révélé les résultats partiels d’un audit demandé par les organisations syndicales. Mais au cours d’une assemblée générale qui a eu lieu le même jour, la direction a voulu minimiser l’impact de ces résultats ne tenant pas compte de la réalité et surtout des cris d’alarmes qui retentissent à chaque réunion.

Les relevés de charges locatives, la révision de loyers pour des locataires souvent précaires et qui n’ont plus été faites depuis deux ans… sont les points de départ d’un constat qui a conduit à la demande de l’audit, suite à une gestion financière chaotique.

Les classifications de fonctions et les pseudos « barèmes » applicables au personnel que nous demandons depuis 4 ans sont d’une opacité totale, un vrai un secret d’Etat. Même le Président du Logement n’y comprends rien !
S’il est vrai que, pour l’instant, la commission paritaire 339.02 dont dépendent les sociétés de logements sociaux n’a pas encore élaboré une classification de fonction assortie de barèmes, il existe des barèmes propres à l’entreprise. L’histoire des Sociétés de Logement s’est construite à partir d’un mixte entre les barèmes  des services publiques des communes et lorsqu’ils sont passés dans le privé, ils ont souvent été distribués à la tête du client. Au logement Molenbeekois, il n’y a aucune base conventionnelle minimum.

Excédés, les travailleurs, comme les locataires, sont devant le logement Molenbeekois pour crier leurs « ras-le-bol » à une gestion inhumaine et obscure.

Une réunion est prévue le jeudi 4/02/2019 dès 13h : nous espérons recevoir les réponses à des nombreuses questions posées depuis un temps certain.

Ce communiqué de presse " Rien ne va plus au Logement Molenbeekois " est également disponible en pdf