Plus de 50.000 signatures en faveur du travail faisable

Le nombre de signatures de la pétition en faveur du travail faisable, des fins de carrière humaines et du respect pour les métiers lourds ne cesse d’augmenter !

A la mi-décembre, une délégation de militants de la CSC bâtiment - industrie & énergie (CSCBIE) a rendu visite au cabinet du Ministre de l'Emploi Kris Peeters pour exprimer son mécontentement par rapport aux mesures inacceptables, irrespectueuses et inhumaines du gouvernement Michel I.

Le gouvernement a, entre autres, augmenté l'âge légal de la pension à 67 ans, l'âge d'accès à un emploi de fin de carrière de 55 à 60 ans et a strictement réduit le droit au RCC, plus spécifiquement pour les travailleurs avec un métier lourd et une carrière longue (40 ans).

Pour les travailleurs, la coupe est pleine. C'est la raison pour laquelle différents militants ont pris l'initiative de lancer une pétition contre les mesures du gouvernement. Entretemps, d'autres centrales de la CSC, à savoir l'ACV-CSC METEA et la CNE, se sont jointes à cette initiative. A l'heure actuelle, la pétition compte plus de 50.000 signatures de travailleurs inquiets issus de différents secteurs et le nombre ne cesse d’augmenter.

En raison du succès de cette pétition, mais également compte tenu des négociations en cours pour l'accord interprofessionnel (AIP) 2019-2020, il a été décidé de remettre une première série de pétitions le lundi 21 janvier 2019 à 14h au cabinet du Ministre de l'Emploi Kris Peeters (rue Ducale 61, 1000 Bruxelles). La pétition restera encore active après cette date.

La CSCBIE, l'ACV-CSC METEA et la CNE continueront à mobiliser en faveur du travail faisable, des fins de carrière humaines et du respect pour les métiers lourds, mais aussi pour une augmentation du pouvoir d'achat !