NLMK Clabecq : Une gifle de plus pour la direction !

Les employés et cadres rejettent la proposition du plan social. 

C’est pour un rejet massif à 71% que se sont prononcés les employés et cadres réunis en assemblée hier mercredi après la présentation de la proposition de plan social qui leur avait été faite mardi, la veille.  
Les négociations pour aboutir à une proposition de plan social pour les employés et cadres ont été menées après celles des ouvriers et comme la direction n’a pas souhaité adopter la même structure pour ses propositions extra-légales, les comparaisons ont dès lors très vite fait apparaître des incohérences et des différences que la direction n’a pas été capable ni de justifier ni de corriger. 

L’incompréhension et le manque de considération de la direction ont très vite remonté le personnel employés et cadres qui ne se sentent pas respectés et ce, d’autant plus que lors des moments les plus aigus de la crise passée, la direction, isolée et esseulée hors de l’entreprise, n’avait pas hésité à aller rechercher leur adhésion pour la reprise du travail. 

Puisqu’un préavis de grève et d’actions conservatoire avait déjà été envoyé à la direction le 25 mars dernier, l’assemblée a directement fait suivre son rejet par un débrayage à partir de ce jeudi 04 avril pour exprimer son mécontentement et réclamer la révision à la hausse de la proposition du plan social qui leur a été faite.  

L’annonce du mouvement de grève des employés et cadres a aussi dissuadé la direction de forcer la clôture de la phase 1 de la loi RENAULT qu’ils avaient prévus hier le 03 avril, redoutant probablement que les ouvriers ne soient eux aussi entraînés dans ce mouvement et d’autant plus que la direction ne s’est toujours engagée sur rien ; entre-autres ni sur l’abandon des mesures d’économies qui menacent les conditions salariales des travailleurs qui restent ni sur l’abandon du projet de passage au régime de travail de 12h !

La direction a alors fixé un nouvel ultimatum pour le 11 avril comme date butoir pour la clôture de la phase 1.

Une nouvelle assemblée est prévue ce lundi 08 avril à 09.30 pour faire le point de la situation et envisager la suite des événements.