Les MIRE : Un secteur efficace sous-financé et malmené

Les travailleurs des MIRE manifesteront leur colère ce mardi 19 juin, dès 9h devant le Parlement Wallon. Une délégation sera reçue par le Cabinet Jeholet.

Notre mission principale est la mise à l’emploi des publics les plus fragilisés. Les difficultés inhérentes à cette mission sont sans cesse croissantes, suite aux injonctions contradictoires des différents ministres de l’emploi à une enveloppe budgétaire minimaliste. Malgré cela, nos résultats sont sans cesse croissants.

Rappel des résultats des MIRE en 2016 :
  • 6398 personnes accompagnées vers l’emploi
  • 5070 mises à l’emploi 
  • 11 MIRE occupant près de 300 travailleurs en Région wallonne. 
Nous marquons notre désaccord avec les nouvelles mesures imposées par le Ministre Jeholet :
  • Obligation de travailler exclusivement avec un public adressé par le Forem
  • Obligation de changement des plans d’action 2018 sur injonction du Ministre et sous la contrainte financière
  • Non-respect du public cible tel que défini par le décret
  • Exclusion des demandeurs d’emploi non suivi par le Forem
  • Révision à la hausse des objectifs quantitatifs à atteindre sans révision de moyens
  • Enveloppe financière insuffisante, fermée et non indexée
Nos craintes pour le futur sont la baisse de résultats quantitatifs et surtout qualitatif, la diminution de l’emploi au sein des 11 structures MIRE, la disparition à longue échéance de ce secteur efficace et l’abandon des demandeurs d’emploi les plus fragilisés

Si cette situation perdure, les MIRE ne pourront tenir leurs engagements futurs malgré leurs bons résultats. 

Nous sommes convaincus qu’assurer un subventionnement correct des MIRE, c’est prendre l’option d’un investissement à court terme sur des emplois de qualité pour les demandeurs d’emploi les plus fragilisés et à plus long terme sur l’effet qu’auront ceux-ci sur l’économie de notre région.

Les travailleurs des MIRE manifesteront leur colère ce mardi 19 juin, dès 9h devant le Parlement Wallon. Une délégation sera reçue par le Cabinet Jeholet.

Ce communiqué de presse " Les MIRE : Un secteur efficace sous-financé et malmené " est également disponible en pdf