Le FC syndical s’est rendu devant le siège de Femarbel

Comme annoncé la veille, le Front Commun syndical s’est rendu devant le siège de Femarbel dans le but de comprendre l’aveuglement de ses représentants face aux demandes des travailleurs du secteur des maisons de repos privées. 

Il s’agissait notamment de leur faire accepter le principe des accords non marchand bruxellois qui octroient un 25ème jour de congé, une augmentation du pouvoir d’achat et la mise en place de la gratuité des transports intra-bruxellois. 

Nous avons été rapidement invités à nous mettre autour de la table afin d’entamer les discussions qui se sont cristallisées sur le jour de congé supplémentaire.

Le Front Commun Syndical est parvenu à rassurer les représentants de Fermarbel présents sur le financement de la mesure et ces derniers n’ont pas manqué d’annoncer que dans les conditions discutées, ils avaient bon espoir d’arriver à un accord. Pour rappel, nous avions toujours annoncé que les mesures négociées dans l’accord non marchand étaient des mesures équilibrées et intégralement financées.

Nous nous réjouissons donc du déblocage de la situation et l’obtention d’un accord de principe qui suspendra temporairement et jusqu’au 13 novembre notre plan d’actions.

Une fois ce délai passé et sans accord définitif, le préavis de grève lancé hier prendra alors pleinement effet.

Le communiqué de presse " Le Front Commun syndical s’est rendu devant le siège de Femarbel " est également disponible.