La grève est levée au Domaine de Taintignies

Suite aux conflit social débuté le 4 octobre au Domaine de Taintignies, Maison d’hébergement pour personnes handicapées de type « Autorisation de prise en Charge (APC) », un accord global a pu être dégagé. La grève a donc été levée ce 15 octobre à 18h00. 

Les modalités de réintégration des trois travailleurs licenciés ont pu être finalisées ce 15 octobre après-midi.

Deux des travailleurs licenciés ont marqué leur accord sur les modalités de réintégration décidées de commun accord. Le troisième travailleur licencié donnera sa position ce mercredi  17/10.

Le mouvement de grève poursuivi ce vendredi 12/10, causé par la désignation d'un coordinateur pédagogique ne disposant d’aucune des qualifications nécessaires, a fait également l’objet d’une négociation ce lundi 15/10 : la direction a accepté de reporter le recrutement d’un coordinateur pédagogique et d’en affiner les compétences requises.

La grève est levée. Toutefois, les représentants syndicaux continuent leur action syndicale pour l’amélioration des conditions de travail dans cette institution. Cela doit passer par un plan de formation du personnel en adéquation avec des objectifs de qualité d’accompagnement des résidents, le respect absolu de la concertation sociale, un plan d’action efficace en matière de politiques du bien-être.

Le travail reprend normalement à dater de ce jour. Un conseil d’entreprise en présence de l’inspection du travail régionale se tiendra ce 22 octobre.

Les organisations syndicales restent aux côtés des travailleurs des Maisons d’hébergement de type APC pour que toutes les mesures légales et réglementaires soient mises en œuvre, dans les meilleurs délais, pour stopper les dérives de la commercialisation du secteur des maisons d’hébergement. Ceci particulièrement en ce qui concerne les APC qui accueillent exclusivement des résidents français.

Ce communiqué de presse " La grève est levée au Domaine de Taintignies " est également disponible en pdf