Bilan de la 1ère journée de grève chez Mercedes

La direction a tout fait, sauf chercher des solutions ! 


Une première journée de grève a eu lieu aujourd’hui chez Mercedes : solidarité et front commun pour les travailleurs, manœuvres d’intimidation pour la direction.

Toute la journée, des dizaines de travailleurs ont bloqué l’entrée de l’entreprise Mercedes. Ces derniers, dehors dans le froid, ont été ignorés par une direction qui a d’ailleurs décidé d’appeler les huissiers. 

N’ayant rien à constater vu le soutien massif des travailleurs, la direction s’est abaissée à appeler des jeunes travailleurs pour les mettre sous pression, et les inviter avec insistance à essayer de rentrer dans l’entreprise malgré les piquets. 

Vers 17h, la direction a invité les représentants des travailleurs à se mettre autour de la table pour finalement ne leur donner que des réponses évasives. Face à ce manque de sérieux, les syndicats ont rejoints les travailleurs, toujours en piquet devant les entrées.

Par son comportement, la direction a fait pire que mieux aujourd’hui. Les travailleurs sont plus déterminés que jamais et restent mobilisés. Demain, ils reprendront leur place devant l’entreprise pour une nouvelle journée d’actions, en espérant que des réponses positives arrivent avant le salon de l’auto. 

Le communiqué de presse " Bilan de la 1ère journée de grève chez Mercedes " est également disponible en pdf