Ariston Elco : La direction enclenche la loi Renault

Bien qu’une réorganisation était attendue, c’était le choc hier matin pour le personnel de l’entreprise à l’annonce du nombre de travailleurs qui seraient licenciés dans le projet de la direction.
 
La direction de ARISTON_ELCO du site de Bruxelles, active dans les systèmes de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire, a annoncé hier matin en conseil d’entreprise extraordinaire son intention de licencier jusqu’à 25 membres de son personnel à partir de la fin de l’année ; 22 employés et 3 ouvriers, sur un total de 120 travailleurs.

Après avoir fait son état des lieux, c’est une transformation en profondeur que la nouvelle direction souhaite opérer, avec comme objectifs :
  • d’augmenter les ventes
  • d’améliorer le niveau du service aux clients
  • d’optimiser les systèmes et les processus internes
  • de diminuer les coûts structurels de l’entreprise
Parmi les intentions de la direction, elle a cité entre-autres :
  • un changement organisationnel, 
  • la fermeture des 4 agences de l’entreprise, 
  • une extension du réseau de vente via des partenaires externes,
  • l’externalisation du call center pour les clients domestiques, 
  • la création d’un help desk technique pour les clients professionnels, 
  • la réduction du porto-folio des produits et services pour ne garder que les plus rentables, 
  • l’intégration effective des 2 entités juridiques dans 1 seule, en transférant presque tout le personnel d’Ariston vers Elco.
L’impact est majeur à travers toute l’entreprise et une assemblée du personnel est prévue ce lundi 03 septembre à 11.00.

Le communiqué de presse " Ariston Elco à Bruxelles : La direction enclenche la loi Renault " est également disponible en pdf