3M : Les Manipulations du Mauvais Magicien

Les délégués et la direction se sont quittés sans un consensus sur le plan social que la direction a voulu obtenir à l’arraché jusqu’à 2h du matin. Il ne pouvait en être autrement avec la méthode utilisée !
 
Comme suite de l’engagement pris par la direction locale le 23/11/2017 en conciliation au Ministère, celle-ci est revenue avec une extension du budget ; modeste et truffée de conditions.
 
La succession des très mauvais « tours de magie » sur l’affectation de cette enveloppe par divers vases communicants qui ne communiquent pas vraiment ne leur a pas permis de répondre aux demandes de la délégation syndicale.
 
A l’opposé, il est ressortit au fil des heures que la date du 7 décembre est brandie comme un ultimatum pour la conclusion d’un préaccord impliquant la clôture de la phase 1 de la loi RENAULT et sans sécurité d’emploi en cas de reprise par un repreneur.
 
Enfermée dans ses propres contraintes et sans marge de manœuvre, il est apparu qu’à ce stade, la direction locale n’avait ni les attributs ni le pouvoir ni le temps de finaliser une proposition aboutie à présenter au personnel pour le 7 décembre tenant compte aussi de la visite d’usine du candidat repreneur planifiée pour ce mercredi 6 décembre.
 
L’ultimatum du 7 décembre est donc inacceptable et la délégation syndicale est toujours disponible pour la reprise des discussions entre autre sur base d’une sécurité d’emploi garantie au personnel par 3M en cas de reprise par un repreneur.
 
De plus, la phase 1 ne peut être clôturée tant que le processus de sélection d’un repreneur n’est pas terminé tout comme la procédure de reclassement individuel interne dans le groupe chez 3M.
 
Nous attendons que l’issue de la réunion de statut prévue ce vendredi 08/12 entre la direction locale et la direction européenne de 3M soit à la hauteur de son niveau de performance affiché en ce qui concerne sa responsabilité sociale.
 
La délégation syndicale des sites de DIEGEM et ZWIJNDRECHT dans le secteur de la chimie soutiennent totalement les demandent légitimes de leur collègues du site de Nivelles et s’activent pour interpeller leur direction à leur tour et pour sensibiliser leur collègues.
Ce communiqué de presse "3M Nivelles : Les Manipulations du Mauvais Magicien" est également disponible en pdf 

Le Droit de l'Employé - décembre2017