Mirador : l’observatoire critique des multinationales

Peut-être connaissez-vous déjà le projet Mirador lancé par le GRESEA ? Ce projet qui veut notamment donner à voir, sur la longue durée, chiffres à l’appui, comment la stratégie des multinationales se traduit dans les faits. Si ce n’est pas le cas, voici une courte présentation.

Suez alias Engie alias Electrabel, quelle politique de distribution de dividendes ? ArcelorMittal, quid de l’actionnariat et du taux de profit ? Caterpillar, pourquoi une fermeture ? Il s’agit là d’une infime partie de questions auxquelles le projet Mirador cherche à répondre via des données brutes et graphiques qui présentent l’évolution sur plus de 15 ans (a contrario d’une approche habituelle, court-termiste grâce à des données annuelles voir trimestrielles qui sont peu significatives). C’est une des spécificités du projet : la longue durée, comme celle de proposer une vue globale en traitant un problème au niveau qui est le sien, celui du groupe, à envergure mondiale. Mirador, aujourd’hui, c’est une cinquantaine de multinationales dans 14 secteurs différents, mais le projet est en extension permanente !

Mirador n’est pas seulement un site d’information critique sur les entreprises multinationales. Le projet du Gresea vise à construire progressivement un réseau de personnes ou d’organisations, sensibilisés à la nécessaire compréhension du pouvoir des entreprises multinationales sur la vie quotidienne de chacun, au Nord comme au Sud : elles ne connaissent, par définition, pas de frontières !

Pour ce faire, les chercheurs du Gresea proposent en parallèle du site internet des modules de formation permettant de comprendre les concepts et les enjeux liés à ce type d’entreprise. L’objectif est de permettre, progressivement, aux participants de rejoindre le réseau Mirador. A plus long terme, l’objectif du projet est de créer un réseau d’échange d’information sur l’entreprise multinationale regroupant des chercheurs, syndicalistes ou des membres d’association.

Pour en savoir et en découvrir plus, n’hésitez pas à surfer sur le site.

Le Droit de l'Employé - décembre2017