Les présidents des partis unis contre le black légalisé

La plate-forme « Carton rouge pour le black » salue l’initiative rare des présidents des 4 partis francophones. Ils refusent le passage en force de Maggie De Block dans ce dossier !

L’ensemble du secteur Non Marchand (employeurs, syndicats, mutuelles, ONG, etc.) francophone a répété depuis des mois son opposition au projet de loi de la Ministre De Block visant à légaliser le salaire noir, dans le cadre des contrats associatifs, des conventions entre citoyens et via l’économie collaborative.

La Ministre voulait passer en force ce jeudi au parlement. Finalement, le dépôt d’amendements va nécessiter le passage en Commission et au Conseil d’Etat.  Un délai supplémentaire pour mettre la pression sur l’aile francophone du gouvernement !
 
Il s‘agit là d’un fait politique majeur, puisque le MR ne peut que constater son isolement total. Après les employeurs et les syndicats du secteur associatif, les associations de volontaires, les indépendants, les mutuelles, … l’ensemble des partis francophones rejette le projet de loi déposé par Maggie De Block.

Au parlement, le dépôt d’amendements, le renvoi en commission, et la demande d’avis au Conseil d’Etat, retardent l’adoption de ce texte néfaste. https://www.lachambre.be/kvvcr/showpage.cfm?section=/flwb&language=fr&cfm=/site/wwwcfm/flwb/flwbn.cfm?legislist=legisnr&dossierID=2569

Il est encore temps d’arrêter ce train fou. Il faut que la pression soit maximum sur le MR et sur le CD&V !

La plateforme « Carton rouge pour le black » reste mobilisée et le combat continue. Au sein de ce gouvernement fédéral, des représentants des francophones vont-ils enfin relayer l’intérêt des francophones dans ce dossier ?

Pour retrouver tous les membres de cette plate-forme, rendez-vous sur www.50nuancesdeblack.be