Le JEFTA : un danger pour la stabilité financière